• Alors que dire ?

    T2 en Ulis, inspectée cette année = tête dans le guidon en permanence. Je dépasse allégrement mon nombre d'heures demandées, 10 élèves seulement et encore plus de prép qu'avec ma classe de 26 de classe tradi...

    Mais, je vous rassure j'adore toujours autant ce que je fais ; à tel point que j'ai fait ma demande de départ en formation pour la préparation au CAPA-SH option D 2014-2015. Entretiens, grand jury, ces dernières semaines ont été particulièrement stressantes, mais..... j'ai été retenue pour partir en formation, je l'ai appris hier. Je me doute que seuls les enseignants ayant choisi cette voie pourront me comprendre, mais je suis contente, contente, contente ( Hé madame, vous faites des répétitions, là ! C'est pas bien !!!)

     

    Plus qu'une étape à franchir, l'inspection, et là je vous avoue que j'ai été gâtée... je suis inspectée le 28 février, soit le jour des vacances dans mon académie. Je ne sais même pas si je suis encore tendue, çà me parait surréaliste. Je me demande encore ce que je vais bien pouvoir présenter et dans quel état d'énervement seront mes loustics. Mais bon, c'est le jeu ma pov' Lucette.

    Donc encore une semaine à tenir ( période très longue de 8 semaines) et ensuite vacances bien méritées et un déménagement en vue ; encore du repos

    Lundi nous allons interviewer madame le maire ; mes élèves sont ravis et ont préparé cet événement avec application.

    Je crois que je commence à vraiment comprendre ce qu'est une pédagogie de projets efficace ; il serait temps ! Toute ma façon d'enseigner se modifie peu à peu, je m'adapte à eux et je ne cherche pas à les forcer.

    Encore plein de pistes à découvrir mais on avance ; en plus j'ai eu la chance de bien m'entendre avec 2 autres enseignantes d'Ulis de la région et nous pouvons ainsi partager nos pratiques, nos joies, nos frustrations.

    Il faudra que je vous reparle de la solitude de l'enseignant spécialisé ; un travail en équipe mais pas complètement, un travail en collège mais pas complètement....

    Je vous embrasse mes collègues, que je lis discrètement, silencieusement mais qui m'ont aidée tout au long de ce début d'année sans le savoir, Onaya, Méroute, Ritamoutarde et d'autres encore ; merci pour votre aide si précieuse pour une débutante en Ulis comme moi


    3 commentaires
  • Et oui, comme beaucoup d'entre nous, je cours, je cours après le temps.

    Je prends mes marques, les premières inclusions se mettent en place, j'ai des rendez-vous quasi-quotidiens (parents, sessad, enseignants...) autant vous dire que mes heures sont largement faites

    Je commence à vraiment cerner le profil de mes élèves et le moins qu'on puisse dire c'est que les niveaux divergent énormément ; des quasi non lecteurs et d'autres qui ont un bon petit niveau.

    Le plus compliqué à gérer, ce sont leurs émotions ; des corps d'ados, avec des désirs d'ados et un esprit un peu moins ado. Premières amours, larmes... alors on parle beaucoup. Mais soyons honnête, je crois être tombée sur une Ulis vraiment super ou alors je suis dans ma phase bisounours

    Comme je le disais dans mon article précédent, les rituels tournent vraiment bien et on ne le dira jamais assez, sont plus que nécessaires. En ce moment, le Quoi de neuf, le nombre du jour, la phrase du jour, 1jour1actu, la lecture libre.

    Je ferai un article consacré exclusivement à ces rituels.

    Sinon, j'ai reçu la note relative à l'inspection - et oui c'est pour cette année. Même pas le temps de stresser, j'ai la liste des documents à fournir et certaines pièces me laissent perplexes( c'est quoi cette lubie de me demander des programmations en Ulis, oui pour les PPI et les mini-progressions individuelles, mais les programmations de classe euuuuuh ???!!! )


    votre commentaire
  • Alors d'abord parlons pratique : toujours pas de tables dans ma classe, j'ai passé 3 jours avec des élèves qui ont besoin de stabilité et de repères dans 3 classes différentes.

    Pas la faute du collège, ils ont vraiment fait des pieds et des mains, mais voilà rien n'y a fait, et au final, ce n'était pas l'idéal pour mes débuts en Ulis.

    Côté élèves, ils sont 10 - oui, je sais j'ai de la chance - et au premier abord, pas de problème de comportement ingérable ; bon c'est du tout petit niveau, mais pas grave, je vais pouvoir différencier au maximum et individualiser vraiment mes apprentissages.

    J'ai mis en place certains rituels, qui, aujourd'hui, troisième jour de classe ont vraiment bien tourné.

    Le plus dur cette semaine ? J'ai eu l'impression de courir, tout le temps de ne pas savoir où aller. Deux rendez-vous Sessad, les autorisations à récupérer, les emplois du temps à peaufiner, les déjeuners au lance-pierre et j'en passe.

    En plus je suis déjà en formation lundi et mardi ; pffff c'est tôt pour lacher mes élèves !

     

    Alors ce premier bilan ???

    JE SUIS TROP HEUREUUUUUUUUSE !!!!!

    J'ai vraiment été super bien accueillie par l'équipe en place ; j'ai des collègues investis et complètement partants pour m'épauler, une chouette Avs-co, des élèves que j'ai enfin l'impression d'aider sans en laisser une partie de côté.

    Certes c'est l'euphorie de la première semaine, et après 1 an de dispo, j'étais en manque d'élèves - si, si, je vous jure - mais je me sens à ma place ; vidée, un peu déboussolée par tout ce travail à côté si différent d'une classe traditionnelle, mais là où je dois être

     

    On verra si je dis toujours la même chose dans quelques semaines hihihi.

     

    J'espère que votre rentrée s'est bien passée aussi, collègues spécialisées ou pas.


    4 commentaires
  • Et voilà c'est reparti pour une nouvelle année ; je stresse beaucoup ce matin.

    Hier les tables n'étaient pas arrivées dans ma classe, pas de dossier scolaire de mes élèves, pas de précision quant à leurs mode de transport respectifs (et donc pas d'emploi du temps....).

    Du coup aujourd'hui, ce sera journée freestyle, on verra bien

    Bon courage à tous !!!


    1 commentaire
  • Et oui, je connais mon affectation et moi qui croyais que je n'échapperais pas aux postes fractionnés, me voici à nouveau avec ma classe à l'année. Après 2 ans en Zone Violence, me voilà dans le monde de l'éducation spécialisée.

    Alors pour ceux qui s'inquiètent, c'est un choix mûrement réfléchi de ma part ; j'espère passer au plus vite le CAPASH, alors c'est ma chance.

    Petite angoisse tout de même : je suis sur une ouverture, donc tout à faire, côté matériel et côté organisation. Je sens que les inclusions ne vont pas être simples à mettre en place, on verra bien.

     

    Du coup je me suis lancée dans la lecture de 2 livres pour commencer :

     

    - Psychologie pour l'enseignant - Manuels visuels - une bible pour plusieurs enseigants spés que je connais.

    - L'enseignant spécialisé - Scolariser les élèves à besoins éducatifs particuliers. ( Chronique Sociale).

     

    Je vous donne mon avis très vite.

     

    En tout cas, bon courage à tous, c'est bientôt les vacances !!!!


    3 commentaires